Event Review Chambre des Métiers


21ème rencontre franco-allemande 2013

Ici, vous voyez Otto Kentzler, président du ZDH, Guido Westerwelle, ministre fédéral des Affaires étrangères, Alain Griset, président de l’APCMA, Stanislaw Tillich, ministre-président de Saxe et Jörg Dittrich, président de la cma Dresde, à la soirée festive au terrain de la cma de Dresde au rencontre franco-allemande des chambres des métiers et de l’artisanat. Ils ont été d’accord sur l’importance de l’artisanat en Europe. (Photo: André Wirsig)

21ème rencontre franco-allemande 2013

«Les organisations de l’artisanat de la France et de l’Allemagne veulent s’engager en commun au niveau européen pour un allégement fiscal pour les petits et moyennes entreprises et pour le renforcement d’une formation professionnelle au système dual.» a dit Alain Griset, Président de l’APCMA, au 21ème rencontre des chambres de métiers et de l’artisanat à Dresde de 15 au 17 mai 2013. Il a dit aussi à la presse: «Nous avons besoin d’une politique en Europe quelle est orienté vers les intérêts des petits et moyennes entreprises. C’est sont au total 95% en Europe.». La France a été en faveur de l’harmonisation des qualifications professionnelles dans le Cadre Européen des Certifications (CEC).

L’organisateur du rencontre franco-allemande des chambres des métiers et de l’artisanat a été la cma de Dresde. Leur Président, Dr. Jörg Dittrich, a demandé la protection et le renforcement du système dual: «Nous ne devons pas amollir les standards de formation existants dans les deux pais en aucun cas, mais nous devrons les renforcer. Aujourd’hui, nous avons étayé cette Position sur ce point précis. Si nous constatons aujourd'hui que la France et l'Allemagne sont économiquement plus stables que les autres pays d'Europe, a quelque chose à voir avec le réseau dense de petites et moyennes entreprises et la qualité de la formation en alternance.». La rencontre avec 350 hauts représentants de l'artisanat et seulement 200 visiteurs d'atelier a été un énorme succès pour la ville et l'artisanat.

Le 16 Mai le ministre fédéral des affaires étrangères, Guido Westerwelle, a apprécié le rendement de l'artisanat pour l'Europe. Il a pris position en faveur de la formation alternance dans un discours très personnel: «L’incarnation ne commence pas par les études. En fait, le système dual, qu’il n'existerait pas sans l'artisanat, a le plus grand succès parmi les exportations des allemandes.». Il mit en garde de ne pas ressasser l’Union européenne. «Nous ne voulons pas d'une Europe allemande, mais une Allemagne européenne. Aujourd’hui, l’Europe doit montrer sa volonté d’assertivité.». Le commissaire européen, Günther Oettinger, a proposé d’étendre les bonnes relations franco-allemandes au pays voisin la Pologne.

Otto Kentzler, président du ZDH, a attiré l'attention sur la continuation de la promotion de l’image de l’artisanat. «Avec un seul clip sur l’internet, une petite vidéo et un roman-photo, nous montrons aux jeunes comment excitant le monde du travail de l’artisanat peut-être. Ils devront avoir une envie d’explorer ce monde. Dans ce cas, nous offrons la possibilité de faire l’expérience d’un stage de découvreurs pour voir un poste de travail excitant et artisanal.». Le ministre-président de Saxe, Stanislaw Tillich, a parlé sur l’importance de l’artisanat pour l’économie saxonne à la soirée festive dans le terrain de la cma de Dresde: «L’importance de l’artisanat pour la Saxe est énorme. L’artisanat est le formateur le plus grand et emploie seulement en Saxe 350.000 des gens.».

Ansprechpartner

Carolin Schneider
Pressesprecherin

Telefon: 0351 4640-406
Fax: 0351 4640-34406
E-Mail schreiben

Peggy Michel
Pressereferentin

Telefon: 0351 4640-404
Fax: 0351 4640-34404
E-Mail schreiben

Daniel Bagehorn
Pressereferent

Telefon: 0351 4640-405
Fax: 0351 4640-34405
E-Mail schreiben

Impressions 21ème rencontre franco-allemande 2013